-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-
Page suivante - Retour à l'accueil

Islande

24 juin - 14 juillet 2011

4 juillet : Skaftafell - Berunes

La nuit fut bonne dans notre petit châlet en bois et nous partons après notre copieux petit déj. habituel. A peine 1 km plus loin, nous croisons notre coloc chinois qui marche tout seul le long de la route en faisant du stop. Prises d'un peu de pitié, nous lui proposons de le rapprocher de sa destination (Höfn) sachant qu'il a l'air pressé et que nous on va quand même s'arrêter régulièrement pour faire notre boulot de touristes. Il accepte et heureusement car le temps s'empire encore nettement (on ne pensait pas que c'était possible !). Le brouillard réduit la visibilité à néant, la pluie dégouline le long du parebrise, bref c'est le bonheur.. Vue l'opacité ambiante c'est au tout dernier moment que réalisons où nous sommes en tombant nez à nez avec une rivière pleine d'iceberg !! C'est la lagune glacière du Jökulsárlón où l'immense glacier du Vatnajökull vient se disloquer en iceberg bleutés saupoudrés de cendres volcaniques. Nous déposons ici notre ami chinois et allons voir de plus près.

Autour des icebergs, plein d'otaries nagent en montrant leur tête de temps en temps, c'est assez impressionant malgré la météo peu coopérative.

En repartant, nous constatons que notre ami chinois est tjs sous la pluie et le brouillard en attendant que quelqu'un le prenne en stop. On le plaint vraiment et on s'arrête mais il préfère trouver une voiture qui va le déposer directement là où il souhaite aller... La météo islandaise n'est vraiment pas très adaptée ni au stop, ni aux voyages à vélo (nous en croisons pourtant pas mal...)

Nous reprenons la route jusqu'à Höfn où nous faisons quelques courses et le plein d'essence. Nous voilà en direction de l'auberge de ce soir et débutons les fjords de l'Est : pluie, brouillard, on n'y voit pas grand chose et on n'envie vraiment pas les vélos que nous doublons régulièrement. Pique-nique dans la voiture à base de sardines, c'est un peu compliqué sans assiette et on en fout un peu partout mais l'huile de sardine ça n'est visiblement pas corrosif sur la carrosserie des portières de voiture (ou ça le sera plus tard....).

Nous arrivons enfin à l'auberge de jeunesse de Berunes et tombons sous le charme de cette petite maison en bois. Il ne manque que Charles Ingalls car tout dans la déco est raccord : bibliothèque d'époque (le livre de poche que nous y laisserons dénotera un peu), horloge en formica, vaisselle à l'ancienne, heureusement nous ne devons pas chauffer l'eau dans une bassine pour nous doucher !!

_

Nous prenons paisiblement notre thé dans le salon car nous avons pour l'instant la maison pour nous toutes seules !

Seul hic, internet est payant après 20 min de connexion autant dire pas grand chose, on aura tout juste le temps de prendre quelques nouvelles de DSK...

Tentatives de balades aux alentours, mais nous serons rapidement arrêtées par des rivières et l'absence totale d'envie de nous mouiller les pieds !

_

Petit dîner (ya des pâtes et de la sauce à la free-food, chic !), tjs seules dans la maison, et vers 21h ça bouge enfin, arrivée d'allemands et d'une famille mais ouf, nous ne restons que toutes les 2 dans notre chambre, c'est quand meme le grand luxe pour une auberge de jeunesse !

Grand sommeil réparateur en priant toutes les deux pour que le temps soit meilleur demain et qu'on puisse au lever apercevoir l'autre berge du fjord qui doit être encore plus beau dégagé et sous le soleil !!

Page suivante - Retour l'accueil