-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-
Page suivante - Retour à l'accueil

Islande

24 juin - 14 juillet 2011

1er juillet : Reykjavik - Cercle d'Or

Ce matin nous devons récupérer la voiture de location. A cette fin, nous avions demandé hier au réceptionniste de l'auberge de jeunesse de reconfirmer notre réservation donc tout devrait bien se passer. Nous attendons comme prévu à 9h pétantes que la voiture arrive mais c'est en fait un monsieur tout seul qui nous rejoint pour nous emmener à l'agence de location. C'est pas vraiment ce qu'on avait prévu donc on est un peu bousculées par cet imprévu d'autant que le check out de l'auberge est à 10:00, mais tout se passe très simplement et 20 min plus tard nous voilà au volant d'une somptueuse clio pour nos premiers pas en voiture en Islande ! Le retour à l'auberge se fait sans trop d'encombres. Nous petit-déjeunons en piquant au passage quelque nourriture à la free-food comme d'hab :)

Une fois tout chargé, le coffre à l'arrière est plein à ras-bord. Le temps s'est nettement empiré depuis hier il fait très froid et il pleut ! Nous partons en plaignant les campeurs et les cyclistes d'Islande... Notre destination : Le Cercle d'Or ! Sur la carte ça a l'air simple, on s'y reprend pourtant à 4 ou 5 fois avant de réussir à sortir de Reykjavik dans la bonne direction (on aperçoit d'ailleurs un Ikea mais on résiste !!). Un Monsieur devinant notre desespoir à trouver notre chemin, nous fait signe d'ouvrir la vitre de la voiture pour nous expliquer... Ouf, ça y est c'est bon ! Toujours sous la pluie mais au moins dans la bonne direction.

Première étape : le parc national de Þingvellir par où passe la faille séparant 2 plaques techtoniques. Ici, la plaque Nord-Américaine et l'Europe se séparent l'une de l'autre à la vitesse de 1 à 18 mm par an. Le lieu est donc parcouru de fissures témoins des énormes tensions qui se jouent dans cet endroit. Nous marchons à l'intérieur d'une de ces failles sous la pluie, grelotantes et un peu découragées par la météo. Nous apprenons qu'entre ces failles se tenait le premier parlement du monde ! Lieu choisit pour sa bonne accoustique puisque le son des discours allait frapper les falaises encadrant la faille, il fut utilisé comme parlement jusq'au XVII siècle.

(Rendons à César : chouette photo que j'ai piqué sur ce site : http://frontpage.simnet.is/dna/people.htm)

Deuxième étape : Geysir. Bien calfeutrées sous nos saillantes capes de pluie, nous allons observer le geyser ayant donné son nom tous les autres, ou plutôt son voisin "Strokkur" puisque Geysir ne se déclenche plus que sous l'effet du savon, un touriste ayant jetté trop de pierre dedans il y a plusieurs années (!). Strokkur monte quand même à 15-30m de hauteur.

Bon, quand il fait beau ça donne ça :

Troisième étape : Gulfoss. Toujours sous la pluie, le vent, les éléments déchaînés, c'est quand même une très impressionante cascade ou plutôt double cascade qui nous brumise.

On s'éternise un peu à la boutique un peu à la boutique pour se réchauffer et pour se graisser les croûtes de nez aux échantillons d'huile de calendula....

Il est temps de rejoindre notre abri pour la "nuit". C'est à Selfoss que nous dormirons. L'auberge de jeunesse est fort sympathique dans une ancienne maison particulière. Comme tjs, ultra propre et bien organisée. Celle ci à même un jacuzzi dans le jardin ! Nous nous y precipitons après la douche de rigueur. Le jacuzzi est bien chaud (heureusement !) mais il nous faut bien 10 min avant de trouver le bouton qui allume les jets ! Et après on trouve que les jets ne sont pas assez forts, jamais contentes ! Au dîner nous réalisons que le bel allemand que nous croisons régulièrement depuis le Landmannalaugar est dans notre auberge (encore) mais qu'en fait il louche. Déception. Obligées d'ouvrir le toblerone pour compenser.

Page suivante - Retour l'accueil