-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-
Page suivante - Retour à l'accueil

11 juillet 2010 :

Après le petit déjeuner nous partons donc pour Turquoise Bay. On loue quand même un masque et un tuba avant si jamais on ne trouve pas la néo-zélandaise, mais no problem, nous les croisons dès notre arrivée et ils nous filent le matos, leurs amis aussi, du coup c'est vraiment super, on a tout ce qu'il faut. L'eau est tjs aussi frisquette mais le jeu en vaut la chandelle, les fonds sont magnifiques : poissons perroquets absolument énormes, balistes picasso, poisson ange, chirurgiens, holoturies, énormes colonies de coraux au bout bleu que je n'avais jamais vu. Martin a même vu le poulpe cerclé de bleu qui est vénéneux ! Nicolas a vu une raie. Bcp de tout petits poissons aussi, des diodons différents des martiniquais, des gros bivalves dont j'ai oublié le nom. Les tchèques nous rejoignent à la plage, on leur apprend comment jouer à la belotte (moi aussi j'apprend).

_

On demande à une dame australienne de nous prendre en photo tous ensemble en train de sauter en l'air, elle accepte volontiers et se prête à nos nombreux essais !

Il est temps de partir pour Coral Bay, les tchèques vont voir les whale sharks demain donc ils restent à Exmouth mais nous rejoindront peut être après pour visiter le Kalbarri national Park. On repasse au camping rendre les masques et les palmes. Deux émeus sauvages tout proches se font flasher par nos appareils photos. Ils font un drôle de bruit aigu "uiuiui".

_

148 km plus loin nous sommes de retour à Coral Bay où on retrouve notre pelouse municipale non sans avoir manqué d'écraser à nouveau quelques troupeaux de vache. L'Australie est vraiment un pays dangereux ! A ce sujet les australiens sont toujours très contents de raconter des histoires avec leurs animaux dangereux et il y a le choix, araignées, serpents, méduses, scorpions.. Ils n'ont pas vraiment peur et ils sont fiers d'avoir toutes ces bestioles. Là où en Europe on essaierai probablement de les éliminer, eux se débrouillent pour vivre avec. Par exemple, il existe un type de méduse d'apprence inoffensive toute petite : la méduse boîte (box jellyfish) mortelle. Sur les plages où elle sévit les australient ont installé des filets protecteurs pour délimiter des zones de baignade et vendent des combinaison de protection...

12 juillet 2010 :

Nous partons de notre pelouse municipale vers 8h30 et heureusement car quelque temps après se déclenche l'arrosage automatique ! Nous partons nous renseigner pour une sortie en mer et nous trouvons la sortie idéale : une journée en mer avec PMT en compagnie des raies manta, puis snorkelling ou 2 plongées successives pour ceux qui veulent à un prix pas trop cher (150/185 AU$). Ca convient à tout le monde donc on réserve sans plus attendre. Nous partons ensuite nous prélasser sur la plage de Coral Bay fort sympathique. Partie de belotte, je commence à comprendre un peu mieux les enjeux de ce jeu ! Jean fait un petit footing à la Marlon Brando.

Ca faisait longtemps qu'on lorgnait sur les burgers australiens sans avoir jamais franchi le pas. Ce midi c'est chose faite, c'est pas mauvais, bien meilleur qu'au mac do ! A 15h30 ya feeding de poissons sur la plage, mouais pas terrible... Ce soir on joue au poker dans le grand van. Toujours pas d'électricité, donc on s'éclaire à la lumière des lampes frontales, lampes à manivelle, et simili de lampe à gaz à piles.

{Jean} En pleine partie, voilà nos amis tchèques Georges et Martin qui nous rejoignent pour le plus grand plaisir de tous. Ces 2 gars sont vraiment très sympas et n'hésitent jamais à offrir un petit verre, ce qui ne gâche rien. On décide donc de faire des crêpes pour tout le monde, et ce soir, le duo de cuistot sont Jean et Emma.

Page suivante - Retour l'accueil