-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-
Page suivante - Retour à l'accueil

8 juillet 2010 :

Ce matin c'est grasse mat, on prend notre temps. Notre caravan park est surtout fréquenté par des retraité. On est de loin les plus jeunes du lieu. Machine à laver pour Nicolas qui baroude depuis 10 mois. Mais le temps est nuageux aujourd'hui et il pleuviote un peu donc le linge étendu sur le parasol géant sans toile, un Hills Hoist, ne sèche pas. Le monsieur de la réception (vieux lui aussi) fait des petits tours de temps en temps dans le caravan park, Nicolas et Gautier plongent comme un seul homme dans leur couchette à chacune de ses apparitions ! Nous partons après le petit dej en expédition en ville pour trouver un sèche-linge, de l'essence et envoier quelques mails. Une fois ces tâches réalisées nous reprenons la route vers le nord. Les nuages tapissent tjs le ciel, la route est tjs aussi déserte et le paysage étendu. Maïté a son carnet de croquis et elle dessine pendant que je conduis. D'étranges monticules beige rougeâtre très hauts éparpillés sur les côtés de la route nous intriguent... On s'arrête pour aller observer à travers champs. Ce sont en fait des termitières, d'au moins 2m de haut et très dures au toucher. Gautier arrive a en casser un petit bout pour voir quelques termites. La route reprend, un peu plus loin nous traversons le tropique du capricorne.

_

Nous quittons la highway pour emprunter la route qui nous mènera à Coral Bay. Il s'agit d'une minuscule communauté balnéaire pleine de touristes australiens. Nous faisons pas mal d'aller retours entre les deux caravan park existant car il sont plein à craquer (c'est les vacances scolaires ici). Il ne reste plus que des places "unpowered". Ici ça n'est pas des petits caravan park artisanaux, c'est plutôt l'usine. Finalement faut pas traîner parce que les places sont rares. On se rabat sur des emplacements où on peut être ensemble mais où il faut avoir dégagé à 8:00 am demain puisque ce sont des places sur le gazon en face de la plage en dehors du caravan park ! 30 AU$ la place + 7 AU$ par personne au delà de 2, on triche un peu en disant qu'on est que 5 comme d'hab.

Après quelques renseignements pris au club de plongée local (il paraît que les raies manta et les dugongs sont là ! les baleines aussi) petite balade le long de la jolie plage.

Nous retounons dans nos campervan sur la pelouse municipale au beau milieu de l'arrosage automatique. Pourvu qu'ils ne le déclenchent pas ! Nous dînons de délicieuses pâtes carbonara, oeuvre culinaire commune Dominique/Nicolas. Qu'est ce qu'on a bien mangé, pour une fois ! (private joke).

La nuit est très ventue et le van gigote de droite à gauche, il pleut aussi pas mal.

Page suivante - Retour l'accueil