-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-
Page suivante - Retour à l'accueil

4 juillet 2010 :

Aquarelle by Maïté Cuvelier !

Aujourd'hui nous allons voir les Pinacles, donc lever relativement de bonne heure. On remplit le réservoir d'eau avant de quitter le caravan park. Les pinacles sont des formations calcaires qui forment un paysage étrange sur un sable très jaune. Balade à pied au travers de ce petit désert. Deux kangourous viennent paisiblement paître à nos côtés ! Tout exités nous les prenons en photo sous l'oeil attendri de 2 australiens "So you found a skippy" me lance-t-il. Il nous explique ensuite avec fierté les différentes sortes de kangourous et leurs caractéristiques. Puis il nous demande non sans malice si nous avons des animaux natifs dans nos pays respectifs. Bien embarassés, nous pensons au sanglier... Un petit sourire en coin se dessine sur la bouche de nos amis australiens :)

_

La balade se poursuit en van mais le gros ne passe pas, on s'entasse dond tous dans le petit. Dans notre presse à partir, nous n'avons pas petit-déjeuner pour aller plus vite et maintenant il est quand même midi ! L'occasion rêvée d'aller bruncher à la plage. Kangoroo point sera le lieu idéal pour notre pic-nic. On installe toutes nos victuailles, nous voilà bien rassasiés. La mer à côté est très calme rappelant la baie du trésor mais bien sûr bcp plus vaste et entourée de dunes et recouverte de pas mal d'algues séchées. Notre regard est attiré par le nombre de traces d'oiseaux sur le sable. Des mouettes, des oiseaux aux pattes rouges, et surprise, au loin une petite colonie de pélicans au bec rose.

On s'approche doucement pour faire des photos.

Après une bonne marche, nous décidons d'un accord commun de faire 1/2 tour, c'est là que l'oeil aiguisé de Jean remarque un aileron à 50m dans l'eau !! Des dauphins !! Ils sont deux et restent là super longtemps, quelle chance ! Nous revenons à la voiture avec toutes ces belles images dans la tête.

Plein d'essence à Cervantes et la route reprend vers le nord. Des km et des km sans rien, sur chaque côté de la route le bush, qui a parfois été brûlé. La végétation est vraiment depuis le début du voyage extrêmement variée et jamais vue. Des espèces d'énormes cycas touffus avec une hampe noire qui monte vers le ciel nous font bcp rire (graines dans la valise également !)

Traversée de Geraldton, ville qui semble assez grande et moderne où nous pensions nous arrêter mais Jean fait demi-tour et repart vers le nord. Nous le suivons sagement en pensant qu'il compte choisir une petite plage de rêve pour notre bivouac, mais il trace tout droit sans se retourner. Nos appels de phare entrecoupés de flash d'essuis glace involontaires le laissent de marbre. On s'arrête 10 min en espérant qu'il fera 1/2 tour mais en vain... Dépitées, nous reprenons la route et apercevons Jean assez loin arrêté sur le bord de la route, ouf ! On va pouvoir lui demander où il compte aller ! Mais non... à peine nous voit-il dans son rétroviseur qu'il met déjà son clignotant. Appels de phare et clignotant à nouveau ! Il comprend enfin ! Nous projettons d'atteindre au moins Northampton, puis finalement plein d'énergie nous poussons jusqu'à Port Grégory rebaptisé Petit Grégory. Il paraît qu'il y a ici un lac rose mais ça sera pour demain car il fait déjà nuit depuis un moment. On s'arrête pile devant la plage . Jean à peine descendu du van va socialiser avec les autochtones. Heureusement car une dame à la voix rauque nous explique que l'amende si on stationne toute la nuit ici est de 200 AU$.

Elle est très sympa, sirontant sa bière dans un verre à pied à bord de sa voiture. Dépités, nous repartons sur un terrain un peu plus loin, muni d'un panneau "no camping" mais après tout on campe pas.

Superbes étoiles comme d'hab. Ma tentative de prendre une photo s'avère peu fructueuse (cadrage pas facile) Nicolas perd 1 AU$ contre Jean au poker. La conversation dévie vers un fameux tueur en série australien qui ne s'attaquait qu'aux backpackers. Du coup on se couche pas rassurés. Le pipi nocturne se fera dans la frayeur.

Page suivante - Retour l'accueil