-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-
Page suivante - Retour à l'accueil

Dominique - Guadeloupe - Marie Galante

13 - 27 septembre 2008

14 Septembre 2008

{Marion} Dimanche, ville morte ! Roseau n'est pas la ville la plus active du monde mais le dimanche il n'y a vraiment pas de magasins ni café ni bouiboui ouverts. Nous sommes donc "obligées" d'aller petit déjeuner au Fort Young Hotel, "The" hotel de la ville : vue sur la mer, buffet à volonté, oeufs, fruits, yaourts, patisserie... Evidemment, on mange plus qu'il ne faudrait !

_

{Emma} Nous partons ensuite en quête d'un moyen de locomotion pour nous rendre à Soufrière (la pointe à droite de la photo...). Mais voilà... aujourd'hui c'est dimanche et il y a zéro bus. Nous marchons donc sur la route en essayant d'arrêter tout ce qui ressemble à un taxico sans grand succès... Un mec nous propose 40$EC pour nous emmener mais nous refusons... Finalement nous trouvons un bus local qui nous dépose au lieu dit "Pointe Michel". Peu rassurées, nous traversons le village à pied sous les "pssst" des rastas du coin, puis nous nous arrêtons pour écouter la messe très chantante qui se déroule dans une sorte de hangar. Les dames de l'assistance bougent leurs fesses en rythme, mais nous sommes vites arrachées à notre contemplation car un bus arrive rapidement pour Soufrière. Nous sommes les seules à l'intérieur et demandons au chauffeur s'il veut bien nous déposer aux "Sulfur Springs". Il nous fait comprendre que peut-être, s'il n'y a personne à l'arrêt... Par chance l'arrêt était désert !

La rando débute dans la forêt où un petit banc nous servira de repos un peu à rallonge... Le chemin mène au bout de 30 min à une soufrière à l'odeur caractéristique. La terre est jaunâtre et l'eau du ruisseau est chaude. Plus on avance et plus l'eau est chaude et les flaques bouillantes ! Le paysage est très désertique et par moments l'eau du ruisseau est même noire et de la fumée s'échappe par des petits trous.

_ _

Retour par le même chemin, puis visite du village de soufrière et sa jolie église au bord de l'eau.

_

Le club de plongée est à côté, leur bateau en train d'accoster. Ca tombe bien ! A bord, deux américains dont nous ferons la connaissance plus tard et le moniteur de plongée à qui nous nous adressons et qui nous conseille d'aller nous renseigner auprès de la patronne de l'autre côté de la rue. Il y a effectivement là une dame d'une 40aine d'années qui tient le club de plongée qui a l'air sérieux et bien équipé. RDV est pris pour 2 jours plus tard, le mardi matin à 9h pour two tanks dive. Nous repartons guillerettes sans craindre le soleil qui tape déjà fort sur la route ébouillantée. Nous espérions trouver rapidement un taxico pour nous mener jusqu'à la pointe de Scott's Head, il faudra attendre la moitié du chemin pour que nous soyons prises en stop.

Petite pause bien méritée chez Robert, meilleur bar de Scott's Head selon Ken, un français bien connu (comme l'indique le panneau à l'entrée)

Retour au village de la Soufrière dans un taxico très bruyant +++ conduit par un désireless noir buvant des bières....

{Marion} Nous ne sommes pas au bout de nos peines... Notre but est de rentrer à Roseau. Le taxico nous dépose à Soufrière et là... plus rien...Pas de bus, ni même une voiture potable pour faire du stop pendant au moins 1h30 ! Nous sommes restées assises au carrefour (le seul de Soufrière...) en face du bar, sur un petit banc ombragé. Ca n'a l'air d'affoler personne, ni les deux gars qui discutent en face de nous, ni les hommes, ni la serveuse du bar...

Pourtant notre désir de trouver une voiture était visible, nous faisions des bonds à chacun des passage de véhicule ! C'est finalement juste au moment où nous commençons à discuter avec une gentille mamie qu'une voiture s'arrête ! 4x4 conduit par une femme probablement anglaise accompagnée de son fils d'une dizaine d'année absorbé par son livre (nous n'avons même pas vu la couleur de ses yeux). Elle nous ne nous a pas amenées à Roseau même mais non loin, à Castle Confort. Il nous a fallu encore une bonne 1/2 heure de marche en bord de route, sous le soleil pour atteindre Roseau.

Douche et sieste au Chery's Lodge. Réveil vers 19h, à 19h30 nous sommes au KFC, seul snack-restaurant qui semble ouvert le dimanche soir. Nous ne sommes pas seules, ici il y a la queue ! Nous nous offrons un repas pantagruélique... (-quement gras !). Frites, nugets, pâtes, biscuits... rien ne va plus ! Et puis comme il est tôt, nous prenons un café (mauvais) au Garage bar (en fait lui aussi ouvert). La fatigue se fait sentir et à 21h au plus tard nous sommes au lit. Nuit bercée par les grincements de nos matelas de qualité moyenne...

Page suivante - Retour l'accueil