-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-
Page suivante - Retour à l'accueil

Amerique du Nord

17 mars - 1er avril 2012

 

17 mars 2012 : Fort-de-France - New York

{Manue}Lever aux aurores pour les vacancières et le gentil chauffeur Polo qui gagnera une voiture avec le plein d'essence, ce qui n'est pas négligeable en ces temps de grève des stations service !! A l'aéroport interrogatoire par le "vigile" de la compagnie aérienne afin de s'assurer que ce que nous disons être des vêtements d'hiver n'est pas une bombe... On croise Sandra qui part enterrer sa tante en Guadeloupe, on n'a pas tous la même joie d'aller à l'aéroport..

Escale à Puerto Rico où nous arpentons l'aéroport en long en large et en travers afin de tuer le temps et de trouver autre chose à manger que des sandwichs à 10$ et finissons avec des potatoes bien bonnes et peu chères. Second vol plus long avant le marathon dans les couloirs interminables de l'aéroport JFK, puis avec l'aide spontanée d'autochtones nous parvenons à trouver le train, le métro, puis le bus avant d'arriver à l'auberge de jeunesse vers 21h. Installation rapide, tout est clean, un peu trop peuplé de petits jeunes français à notre goût mais bon on s'y fera... nous partons à la recherche d'un endroit où manger et décidons, avec un peu la flemme de chercher davantage de commencer à nous intégrer en allant au Mac Do !! Ces vacances déjà placées sous le signe de l'élégance seront aussi celles de la healthy food ! Retour à pas de souris dans la chambre, il y a déjà des dormeurs. Les lits sont confortables et il nous faudra être debout pas trop tard demain matin, nous avons déjà un tour dans harlem avec une messe gospel de prévue ! Pas le courage de nous doucher, et puis on n'a pas transpiré aujourd'hui, demain peut être si dieu veut....

18 mars 2012 : New York

{Manue}Lever tôt, on a une mégapole à découvrir, ces vacances ne seront pas non plus celles de l'oisiveté ! Petit dej au... Mac Do, promis demain on ira ailleurs, faut qu'on prenne nos marques...Emma a le courage de se doucher, mais le déodorant c'est pas mal non plus me dis-je... En Islande j'avais tenu 5 jours sans douche, ya moyen d'égaler... nous voilà au tour de Harlem avec un guide qui croit qu'on parle tous anglais couramment, parfois il faut bien dire qu'on décroche un peu..

_

{Emma} Nous croisons tour à tour l'appartement de Duke Ellington, la cafet' préférée de Jack Kerouac, la ruelle ou Barack Obama a passé une nuit dehors, l'immeuble où le Che et Jimmy Hendrix on faillit se croiser. Les immeubles sont très beaux, tout en brique avec les escaliers qui zigzaguent sur la façade. Les maisons toutes étroites avec un perron en escalier d'où on s'attend à voir sortir Woody Allen à tout moment ! On s'attarde dans les jardins de la Columbia University en les comparant mentalement au campus de l'UAG (université des antilles-guyane).... Les prix pratiqués ne sont pas vraiment les même non plus... 50.000 $ pour une année d'étude, ça doit motiver à ne pas redoubler...

Puis nous gambadons innocentes que nous sommes, à travers le MorningSide Park, que nous rebaptiseront plus tard "le jardin des drogués". En effet notre guide s'amuse à ramasser à chacun de ses pas les vestiges d'addictions diverses et variée : petit sac en plastique de cocaïne, embouts de pipe à crack colorés, ziplock de marijuana... La cathédrale St John the Divine nous ramène à de plus saines activités, elle ressemble dans son style un peu à Notre Dame et est bizarrement tjs en construction, nul ne sait si elle sera achevée un jour

L'apollo theater qui a servi dans les années 30 de rampe de lancement à de nombreux artistes noirs : Ella Fitzgerald, James Brown, Mickael Jackson, Lauryn Hill... a été rajeuni. Des T-Shirts à l'éfigie de Whitney Houston semblent indiquer qu'elle sera la prochaine icone du coin.

_

{Manue}La fin de notre visite de Harlem approche, nous terminons par ce qui nous avait motivées : la messe gospel. Nous voilà dans une église baptiste avec quand même beaucoup de touristes, mais malgré tout le choeur est pêchu, surtout composé de femmes qui prennent la parole de façon enflammée La quête nous permet de nous débarasser des "coins" dont on ne sait que faire. Dommage pas de "happy days" !

Après la messe gospel, nous décidons de repasser à l'AJ pour une pause pipi et prenons une carte hebdomadaire de métro. Rapide arrêt puis nous repartons pour Soho : rues de galleries d'art, de boutiques assez chics, nous arpentons ce quartier avang d'aller déjeuner au "pain quotidien", pas très américain tout ça !! Nous repartons ensuite pour Chinatown, ses odeurs de poissons mélées à celle de l'encens des temples bouddhistes, des supermarchés où abondent des trésors en tout genre ! Quel dépaysement même si la déco est bien plus kitch que celle des boutiques de Soho !! Little Italy, nous ne l'avons pas vraiment vue, Chinatown l'ayant visiblement un peu phagocytée.

Nous passons sur une placette bien animée d'asiatiques jouant aux cartes, jouant de la musique dans un remake du buena vista social club version asiatique qui nous fait bien rire ! Les gens profitent du repos dominical

_

Après ce voyage en Asie, retour à la société de consommation américaine avec une séance de shopping assez décevante dans les enseignes incontournalbes. Topshop est finalement très exentrique et un peu kitsch à moins que nous n'ayons des goûts vieux jeu ? La carte bancaire restera sagement dans le sac... Petit passage chez Séphora (!) où nos ongles seront vernis, puis nous partons pour Times Square, nous voulions voir les illuminatins by night et nous ne seront pas déçues ! Bain de foule, de lumière et de panneaux publicitaires tous plus imposants les uns que les autres, et le fameux Naked Cowboy dont Polo nous avait tant parlé, il est là ! Un p'tit saut devant le drapeau américain, le ridicule ne tue pas !!

_

Un salade (enfin un peu de diététique mais finalement nous ne résistons pas au cheesecake...) et il est déjà 22h, l'heure de rentrer si l'on veut être en forme demain pour une nouvelle journée marathon. Un peu d'internet, Emma a encore le courage de se doucher, pour ma part demain si dieu veut.... Encore une bonne nuit de sommeil, même en dortoir de 12, on dort comme des loirs, en même temps les journées sont bien fatigantes....

Page suivante - Retour l'accueil