-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-
Page suivante - Retour à l'accueil

 13 octobre 2007 : Bedni Bugyal (3354 m) - Wan (2437m)

Départ 8h15.

Il fait très beau, première partie du chemin à flanc de montagne sur un chemin empierré puis descente super raide au travers de la forêt pour atteindre la rivière. Mini-pause sur un petit pont où on mange nos chocolat Mickey. Deuxième pause quelques mètres plus loin, début des pansements pour Marion.

Grande montée, pas trop dure, au milieu des champs, puis de la forêt de résineux. On croise quelques maisons sur le chemin. Les indiens du coin sont aux champs.

_

Arrivée au campement du jour qui est à côté d'un logde d'état. Assez joli à l'extérieur mais visiblement peu confortable et à la propreté douteuse. Mais l'installation des tentes se fait après le déjeuner dans le jardin, au milieu des fleurs, en tout cas pour nous ; les autres sont dans un champ au soleil un peu plus loin. Les chiottes deviennent de plus en plus dur d'accès. Cette fois-ci il faut passer par dessus un petit muret pour atteindre la tente des comodités !

Vers 15h, nous descendons au village de Wan. On y rouve un hopital sommaire. Le médecin est présent environ 4h/jour. Les horaires sont différents en fonction des saisons.

_

Plus bas on est acceuillis devant une maison par toute une famille . Les enfants sont ravis d'être pris en photo et raffolent de la photo visible immédiatement après la prise. Ils pausent raides comme des piquets, le sourire aux lèvres et se battent pour être en avant. Mais ils ne sont pas les seuls, les grandes personnes aussi prennent la pause ! Un vieil homme en train de fabriquer des paniers en jonc accompagné de sa femme tout sourire, ravi d'être la proie des objectifs.

_ _

_

Un peu plus loin, un autre couple de vieilles personnes prennent aussi la pause devant leur maison. Pendant tout ce trajet, nous sommes suivi par plusieurs enfants, tous intrigués par le passages des trekkeurs et à l'affut de la moindre photo.

Retour au camp, grande toilette dans la rivière sous la cape de pluie pour être incognito ! Dîner puis dodo !

Pieds martyrisés pour Marion, c'est le début des soucis. Ampoule sur le gros orteil et sous l'ongle de l'orteil gauche ! ça fait vraiment mal ! Les pansements préventifs d'Emma ont été efficaces. Pas l'ombre d'une ampoule... La genouillère est pout l'instant inutile, tant mieux !

Suivant